Contactez-nous +33 (0)1 43 67 16 17 ou infos@formamod.com

Témoignage-étudiant

Témoignage-étudiant
8 février 2018 communication

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

  Témoignage-étudiant

Après mon baccalauréat, j’ai entamé le cycle de styliste-modéliste à Formamod. Au bout de 3 ans de formation et une parfaite maîtrise de la technique, j’ai développé un goût pour le textile et le tricot en particulier.
Je suis aujourd’hui styliste en CDI dans un bureau de style de renommée internationale !
Je m’épanouie pleinement dans le bureau de style Peclers qui est une agence de conseil en tendances, innovation mode, style et perspectives. Fondée en 1970, PeclersParis aide ses clients à définir et mettre en œuvre leurs stratégies de marque, de style, d’innovation et de développement de nouveaux produits au travers des activités suivantes :
  • Cahiers de tendances
  • Analyse prospective de tendances
  • Stratégie de marque et de style
  • Conseil en style

 

Peclers est présent à Paris, New York, Shanghaï et dans 30 autres pays.

Constance DENIS – Styliste – PECLERS

L’ère du dressing à la Mariah Carey serait-elle révolue ? Vu le nombre de start-up qui se lancent sur le secteur de la location de vêtements griffés, la réponse est « oui ». « Les États-Unis ont ouvert la voie, décrypte Constance Denis, styliste à l’agence de conseil en tendances Peclers Paris. Les Américaines louent d’abord une robe pour leur bal de promo, puis cela devient un réflexe. » Le succès du site US Rent the Runway, créé en 2009, qui cinq ans plus tard comptait déjà cinq millions d’abonnées, a d’ailleurs inspiré des initiatives françaises comme PanoplyL’HabibliothèqueElssCollection ou Beaurow, qui permettent d’emprunter en ligne et de s’habiller en Carven, Kenzo, Valentino, Chanel, Alexander Wang, Lanvin, Dolce & Gabbana… sans se ruiner. « On est en train de passer de la location occasionnelle de la robe de mariée à celle d’un vestiaire pour le quotidien via des abonnements mensuels d’environ 150 € pour – selon les sites – une à quatre pièces échangeables, souligne Constance Denis. Aujourd’hui, on ne cherche plus à posséder mais à vivre une expérience. Être tendance mais sans avoir à gérer stockage et nettoyage. » Envie aussi de s’alléger ? C’est ce que confirme une récente étude de Kantar Worldpanel, qui relève que les consommateurs sont 74 % à éprouver du plaisir dans l’usage plutôt que dans la possession, 58 % considérant même cette dernière comme un fardeau.

Plus d’informations sur Madame le Figaro 

 

Comments (0)

Laisser une réponse