Contactez-nous +33 (0)1 43 67 16 17 ou infos@formamod.com

Décryptage des codes du luxe

Décryptage des codes du luxe
6 avril 2018 Justine NEVEU

Analyse d’une publicité phare « Dior j’adore »

Analyse d’une publicité phare « Dior j’adore » ce fut une thématique abordée dans le cadre de nos mardis de la mode. Entre mythologie et stratégie, un mardi qui fait réfléchir sur les images qui nous entourent …

Formateur en expression visuelle et stratégie de communication, Eric Katz enseigne au sein de plusieurs structures. Designer reconnu, il est aussi fin stratège… Ses expériences  en maisons de haute couture et une culture mode très riche lui donnent un œil aiguisé face aux publicités qui rythment notre quotidien. Et maintenant, penchons-nous sur cette image du luxe, campagne mythique qui a marqué nos esprits…

 

Une femme imaginaire. Un décor doré. Un parfum… »Dior j’adore ». Cette publicité construite sur des éléments simples et minimalistes en apparence et en réalité un puit de multiples références bibliques, mythologiques, poétiques, internationales…

L’architecture de l’affiche de cette campagne est structurée selon un ordre précis. Nous pouvons voir se dessiner un triangle qui débute par le nom de la marque et se rejoint par le produit. Il peut symboliser la destruction vers le bas de la femme qui entre dans un bain bouillonnant d’or qui désintègre le corps afin de libérer l’esprit. La température afin de faire fondre cette matière est de 1 060 degrés C. La femme perd son corps afin de perde sa condition humaine afin d’accéder à une autre forme d’existence… l’éternité. La femme s’inscrit également dans un triangle vers le haut qui intègre le nom de la marque et se finit par le visuel du produit. Ce tringle représente la renaissance, la montée vers le ciel.

Cette lecture peut être faite de façon horizontale et verticale. Les quelques mots qui viennent compléter la publicité sont un jeu entre les voyelles et les consommes. Les voyelles sont légèrement décalées vers le bas. Cette publicité repose sur un équilibre entre les couleurs, les formes et l’écriture. Dior propose ainsi une véritable osmose en terme d’images et de références. Cette publicité répond donc aux 3 exigences de base : faire connaître, faire aimer, faire agir.

Pour en savoir plus sur Erick Katz et ses créations luminaires, vous pouvez cliquer sur ce lien.

 

Tout d’abord, on retient de cette image forte une couleur dominante : l’or.

Un or métallique, jaune orangé qui possède une multitude de références.

L’or symbolise l’éternité, le rêve qui anime les humains au travers des âges. Il est aussi synonyme de puissance, de pouvoir et d’abondance (référence au personnage semi-légendaire du roi Midas).

Cette couleur solaire est également le reflet de la connaissance universelle… En quelques mots, des symboles forts.

Selon la colorimétrie, on obtient de l’or à partir d’un mélange de rouge et d’orange. Le rouge comporte une contradiction entre la passion, l’amour mais aussi le sang et la violence. Quant au orange, il est à mi-chemin entre le rouge et le jaune. Il représenterait le purgatoire entre l’enfer et le paradis. Il est également central dans la religion bouddhisme.