Contactez-nous +33 (0)1 43 67 16 17 ou infos@formamod.com

CRÉDIT ÉTUDIANT

Le prêt étudiant pour qui et dans quelles circonstances est-il accordé ? Bien des étudiants souhaitent suivre des études longues ou au sein d’une école privée. La question du règlement se pose alors pour ceux qui n’ont pas la chance d’être soutenus financièrement par leurs parents. Le prêt étudiant ou crédit étudiant peut donc être un solution simple et efficace pour ne pas avoir de frein dans sa formation. Le prêt étudiant est un crédit à la consommation pour aider au financement de ses études : frais de scolarité, logement à Paris, ordinateur portable, voyage à l’étranger, … Vous n’avez pas besoin de justifier votre vos dépenses pour le solliciter.

1). Qui peut demander un crédit étudiant ?

La raison principale pour contracter un prêt pendant sa formation reste : les frais de scolarité élevés, mais aussi les dépenses du quotidien à prendre en compte. Les modalités d’accès sont relativement souples, même si elles restent plus avantageuses pour les écoles de commerce.

Les conditions d’accès sont les suivantes :

  1. Certificat de scolarité au nom de l’étudiant
  2. Le prêt doit être au nom de l’étudiant (sauf si l’étudiant est mineur, ce sera les parents)
  3. Avoir un garant en France métropolitaine qui se porte caution
  4. Si l’étudiant ne trouve pas de garant, il peut sollicité l’Etat qui dans certains cas fait office de caution (Ce dispositif est restreint à 5 banques : la Société générale, le Crédit Mutuel, le CIC, les Banques populaires et les Caisses d’épargne du groupe BPCE)

2). Les étapes pour obtenir un crédit étudiant ?

Avant toute chose, il est important de contacter plusieurs banques afin de mieux comprendre les système et de comparer les différentes offres et aux d’intérêt. Il est également important d’évaluer ses propres dépenses au quotidien ainsi que le montant que couvrira le prêt. Il n’est pas nécessaire d’emprunter le maximum proposé. Il faut se rapprocher au mieux de l’objectif  fixé à couvrir. Car, viendra ensuite, le remboursement du prêt ainsi que le taux d’intérêt.

3). Un emprunt jusqu’à combien ?

Le montant que l’étudiant doit emprunter doit correspondre aux besoins réels de l’étudiant durant sa formation. La somme doit restée réaliste afin de pouvoir la rembourser une fois diplômé. Un prêt étudiant peut aller de 1 000€ à 120 000€.

4). Remboursez une fois vos études validées

Tout dépend des conditions négociées avec la banque. Le remboursement se fait en deux temps. Une première étape de franchise du remboursements (phase de différé) qui s’étale sur 2 à 6 ans, le temps de terminer ses études. Pendant cette période, soit l’étudiant opte pour une franchise partielle et ne rembourse que les intérêts, soit pour une franchise totale et il ne payera rien. Lors de la seconde phase (dite « d’amortissement »), qui débute en principe à la fin des études, l’étudiant rembourse le crédit lui-même.

5). Peut-on changer la durée du prêt ?

Selon la loi Scrivener (10 janvier 1978), l’étudiant a la possibilité d’effectuer un remboursement anticipé de son prêt, sans pénalité. Un préavis de 1 mois est souvent exigé. Il suffit de faire un courrier manuscrit à la banque demandant le remboursement total ou partiel du crédit. Certaines banques permettent aussi une prolongation du différé, souvent dans la limite de 4 à 7 ans. Cela peut être utile si l’étudiant décide de faire une année de césure ou de prolonger ses études en se spécialisant.

6). Comment comparer les offres des banques ?

Tout d’abord, il y a le taux du prêt à prendre en compte. Ensuite, il est essentiel de regarder le tarif de l’assurance, les frais de dossier et la période de remboursement. L’étudiant doit rembourser en général  son crédit 1 an après avoir obtenu son diplôme. Les taux tournent souvent autour de 1 %. Etant donné que les taux restent faibles, la négociation est moindre. Toutefois, l’étudiant peut toujours échanger avec son conseiller bancaire. Le champs des possibles est ouvert ! Le financement de sa formation par le biais d’un crédit ne doit jamais être perçu comme un « handicap » en début de parcours, bien au contraire, il est même la plupart du temps , un moteur pour atteindre ses objectifs.

Pour cela, Formamod a mise en place un système de bourse permettant aux candidats prometteurs d’intégrer une formation.  Il existe 2 types de bourses pour venir en aide à nos étudiants aux revenus modestes. Formamod propose également des contrats d’apprentissage et de professionnalisation afin de faire bénéficier à nos étudiants du financement de la formation par l’entreprise ainsi que d’une rémunération. Pour les salariés en activité /demandeurs d’emploi , toutes les formations proposées par Formamod sont également éligibles au compte personnel de formation (CPF). Pour en savoir plus, découvrez notre article sur le CPF.